Lettonie

La Lettonie

Nous avons pris la direction du Parc National de la Gauja pour le circuit château autour de Sigulda (un incontournable de la Lettonie).

L’automne s’installe, les couleurs sont très belles surtout que nous prenons des routes qui viennent serpenter les forêts donc nous profitons vraiment du spectacle. Nous avons sélectionné un circuit avec 3 châteaux à visiter et des grottes. La route des châteaux est sympa, les visites sont agréables la seule chose qui nous a gâchée le plaisir c’est que tous les parkings sont payants. Il y a des personnes qui attendent sur le bord de la route pour vous faire entrer dans le parking. C’est trop touristique pour nous ! Les stands de souvenirs sont partout pour tenter les passants. Nous n’avons fait que 2 châteaux et sommes partis à la recherche d’une grotte. Pas celle du guide et du circuit, non non, une qui semblerait se trouver au cœur de la forêt. Et bien nous n’avons pas été déçu !

Nous allons nous garer sur le parking d’un hôtel, la personne est très sympa, elle nous confirme effectivement que les grottes ne se trouvent pas très loin. Après être montés puis redescendus par des collines de fou nous voici perdus et pas qu’un peu !
Le sol est très humide, les souches sont en décompositions, le sol est particulièrement spongieux par endroit et la terre est plutôt ressemblante à de la glaise, nous trouvons de beaux champignons et nous essayons d’écouter les bruits d’animaux. Nous finissons par arriver dans une clairière avec un chien qui nous aboie dessus et nous suit pendant un bon moment. Nous ne sommes pas trop rassurés. Un Monsieur au loin va pouvoir nous aider! Il est surprit de nous voir ici (tu m’étonnes !!), il nous explique où ces grottes se trouvent, nous redemande plusieurs fois si nous voulons rejoindre le parking ou les grottes, après avoir fait tout ça on voudrait les voir quand même ! Ce Monsieur, bien gentiment fait un bout de chemin avec nous, nous explique que ça risque de descendre raide et nous laisse continuer. Nous ne trouvons toujours rien, il va falloir accélérer un peu car on sent que ça ne fait plus rire les enfants. Dans ces moments il faut rester souder, s’entraider et ne pas paniquer. Sacré moment !

Nous ne trouvons rien, nous décidons de longer la rivière. Quand nous avons vu la route au loin nous nous sentions beaucoup mieux ! Le seul hic c’est qu’il y a toute une zone de marécage pour la rejoindre! Les enfants sentent mon mécontentement et Rudy commence à se demander vraiment par où nous allons pouvoir passer. On prend la décision de continuer et de ne pas faire marche arrière. En avançant on s’enfonce vraiment dans la vase, à certains endroits l’eau nous arrive au hanche ! On se passe les enfants de bosquets de roseau en bosquets de roseau pour éviter qu’ils soient dans l’eau. Après s’être bien mouillés, avoir presque perdu une chaussure, sursauté à cause d’une grenouille, avoir eu peur et froid nous retrouvons le chemin de la liberté, c’est une grande victoire !

En bref, nous n’avons pas vu les grottes, nous sommes trempés, il faut trouver un camping et une machine à laver. Cette expérience restera une belle anecdote de voyage !

Après quelques recherches nous trouvons un camping avec tout ce qu’il nous faut, nous sommes les seuls. Une bonne douche chaude, deux machines plus tard, un débriefing, une bonne nuit de sommeil nous attends!

Quelle aventure !

Le lendemain nous décidons de retourner voir la grotte de Gütmana, celle qui fait parti du circuit. C’est tout de même la plus grande grotte formée par l’érosion de la Baltique et surtout celle connue pour sa tragique légende de la Rose de Turaida.
Les touriste s’y rendent pour observer les innombrables graffitis sur les parois, certains datent du XVIe siècle. Le cours d’eau qui s’écoule de la grotte aurait des pouvoirs magiques qui supprimeraient les rides du visage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *