Pologne

Wroclaw

Appelée également la Venise Polonaise, c’est aussi la plus grande ville du Sud-Ouest (de la Basse-Silésie) et à mon sens une ville qui gagne à être connue. On y retrouve une effervescence culturelle, une architecture colorée et une chasse au gnomes ou nains (Les Krasnales) qui nous fait découvrir et parcourir la ville avec humour et entrain.

A notre arrivée, nous avons opté pour un parking payant avec gardien pour éviter de devoir revenir payer le parque mètre et perdre du temps à trouver une place. C’était plutôt le bon plan, la dame dans la guérite nous a donné un plan de la ville et toute la documentation nécessaire pour visiter. Ce qui a attiré l’œil des enfants,c’est un plan!

Mais qu’avait-il d’intéressant ? Telle une chasse aux trésors, tout un parcours permet de partir à la recherche de nombreux petits nains éparpillés partout dans la ville .

Lien parking : 11 Jana Ewangelisty Purkyniego 50-55 Wroclaw

Les Kranasles

L’attraction de cette ville porte un nom original : “krasnales” en Polonais. En Français se sont des lutins ou gnomes. On les retrouve partout dans la ville ces petits personnages en bronze, sur les trottoirs, les murs, les lampadaires… Ils sont à la fois les ambassadeurs malicieux de la ville et une évocation de son passé.
Dans les années 1980 nait le mouvement anarchiste « Alternative Orange » (Pomarańczowa Alternatywa). Aucune demande explicite envers les autorité si ce n’est de braver l’État dans les rues. On peint des lutins sur les murs, organise des happenings absurdes (une réunion de père noël, de lutins encore), on distribue des tracts détournant la propagande communiste « Aide la milice, frappes toi tout seul »…
Les autorités ont décidé de rendre hommage à ce mouvement en 2001 en érigeant un premier lutin, Papa Krasnal, là où le groupe avait l’habitude de se réunir.
Cinq autres ont suivi en 2005, œuvres de l’artiste local Tomasz Moczek. Depuis, il fleurit chaque année de nouveaux gnomes dans les rues de Wrocław. Impossible de connaître leur nombre exact, mais à priori, ils seraient aujourd’hui plus de trois cents. La ville propose un petit itinéraire pour les découvrir. C’est une manière différente et rigolote de visiter Wroclaw en famille, entre amis et surtout avec les enfants. Plus d’infos sur www.krasnale.pl

Le Rynek (place du marché en Polonais)

C’est une place agréable, les maisons bourgeoises de style gothique qui l’entourent ont été détruites durant la seconde guerre mondiale. Désormais reconstruites à l’identique et parfaitement entretenues , tout est propre, chaleureux, c’est ici que se situe le lieu de rencontre populaire. On y trouve l’Hôtel de ville (Ratusz) et la Basilique Sainte-Élisabeth, l’une des plus vieilles églises de la ville, sa flèche de 91 mètres avec un observatoire au sommet est à voir. Evidemment on n’oublie pas le côté chaleureux des cafés et restaurants tout autour de la place!!
N’oubliez pas pour votre bonne chance d’aller toucher la langue de cet ours en bronze perché sur son tronc 😉

Fontaine en bronze de l’ours porte chance à Wroclaw, situé à côté de l’ancien Hôtel de ville au niveau de la place du marché

Nous avons concentré notre journée autour de cette place et toutes les ruelles autour en suivant le plan de la chasse aux nains. Les enfants ont adoré cette ville!
Les voir courir, crier, rire, sauter, chercher, était un chouette moment ! Ils devraient y avoir ce genre d’activités dans toutes les grandes villes pour donner envie aux enfants d’explorer et mieux comprendre les lieux !

Nous étions attendues 2 jours après à Prague alors nous n’avons pu rester qu’une journée ici mais vraiment à regret car il y avait tellement de choses à visiter, nous n’avons pas eu le temps de nous promener entre les cent vingts ponts qui enjambent l’Odra et ses affluents et observer l’autre côté de la ville.

Pour notre dernière journée en Pologne, c’était parfait, le soleil était également au rendez-vous, nous vous conseillons cette visite sans hésitation !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *